Semaine bonitas en baie de douarnenez

Sorties bateau de la semaine

Lundi soir :

Cassandra et moi rejoignions Hermann à la cale pour aller traquer encore une fois la bonite. Nous voulons faire prendre une bonite à Hermann pour lui montrer le combat si particulier qu’offre ce poisson.

Jusqu’à 20 h, la mer sera particulièrement agitée puis cela va ensuite se calmer et laisser place à un joli coucher de soleil.

20160829 212917

Nous allons commencer par faire quelques orphies et maquereaux espagnols puis Cassandra va ouvrir le bal des bonites avec un poisson de petite taille pour commencer (moins d’1kg5) mais qui va quand même bien se défendre !

On refait alors un passage dans l’autre sens et c’est de nouveau mademoiselle qui se prend une grosse touche, on coupe le moteur, et c’est le combat qui commence. Après plusieurs minutes c’est une belle bonite qui finira dans le bateau après quelques difficultés à la faire glisser dans l’épuisette. (Environ 2.5 kg)

20160829 205814

Hermann et moi-même sommes déjà jaloux, nous refaisons donc un passage pour tenter notre chance, mais c’est une nouvelle-fois Cassandra qui se reprend une sacrée cartouche. Après quelques minutes, la bonite arrive proche du bateau, c’est un sacré morceau, elle lui reste encore pas mal de puissance en réserve, et c’est alors qu’elle fait un rush monstrueux jusqu’à vider la tresse du moulinet jusqu’au nylon du dessous …  suivra un joli combat jusqu’à l’épuisette ! Il aura fallu 8-9 min pour la sortir de l’eau.  Le poisson indique 69 cm sur le mètre et 3,3 kg sur la balance !

20160829 211414

Cassandra a alors la gentillesse de me donner le leurre qu’elle avait pour que je teste sur ma canne, et en moins de 5 min je fais une bonite mais de plus petit taille entre 1.5 kg et 2 kg. 

Ce fut une sacrée partie de pêche, surtout pour Cassandra :)

 

Mercredi soir : Après avoir fait une sortie capot le mardi soir, nous réessayons notre chance avec 2 bateaux. Je suis avec un collègue de boulot et Cassandra est sur l’autre bateau avec son père.

Au bout de 1h30 nous commençons à désespérer, je refais alors un passage sur le spot où l’on a fait les bonites le lundi et je fini par prendre une grosse grosse secousse dans la canne. Commence alors un sacré combat, mon frein ne tient même pas la cadence et saccade tellement la bonite fait des rushes à une vitesse impressionnante ! C’est une superbe bonite de 3.5 kg pour 68 cm qui finira dans l’épuisette !

20160831 194420

20160831 194425

Nous apercevrons ensuite le deuxième bateau arrêté au même endroit 30 min plus tard. Et je suppose déjà qu’une autre bonite a été faite.

Arrivé sur la plage j’apprends par mademoiselle que c’est encore elle-même qui a fait une bonite. Encore une fois un sacré morceau et le même gabarit que celle que j’ai faite.

20160831 210132