Une année 2017 sous le signe de la diversité

en attendant 2018

En nettoyant et classant les fichiers photos et vidéos de cette année 2017, je m'aperçois encore une fois que notre rade de Brest est riche en multi espèces et que les nouvelles restrictions concernant la pêche au bar pour 2018 ne devraient pas me gêner plus que cela, au contraire, cela va me faire progresser dans la recherche d'autres poissons.

Ce qui me gêne le plus c'est de voir actuellement sur les étals des revendeurs, des bars aux ouies rouges et aux ventres bien remplis, typiques des bars de fonds de chaluts pris sur frayères...

Les ruisseaux ne manquant pas tout autour de la rade, j'ai fait quelques sorties truites assez sympas en début de saison

Je remarque, comme beaucoup, que les pagres étaient en force un peu partout en Rade et ils commencent à être de belles tailles, ils répondent aussi bien aux appâts qu'aux leurres et ce sont de très bons combattants, plein de fougue, j'ai remarqué à ce sujet que lorsqu'ils étaient présents autour des piles du pont, les vieilles étaient rares, dès que les pagres ont migré, les vieilles sont revenues coloniser le secteur, et des belles...

J'ai également fait 3 sorties sur les émissoles et elles étaient très présentes et des belles, c'est d'ailleurs cette espèce qui me permettra de prendre mon plus joli poisson de l'année

Pour le bar, beaucoup de poissons dans la maille 60/70 avec des sorties à plus de 30 poissons maillés, malgré les dires des uns et des autres, c'est une espèce qui était bien présente cette année et j'ai pris beaucoup moins de non maillés que les années précédentes, mais je les ai surtout cherchés aux leurres durs en Rade, par contre pas mal de réussite aux souples sur les abers, Benoit et Wrac'h ....

Les dorades bien sur avec quelques royales ( on les cherchera un peu plus l'année prochaine), elles m'ont donné un de mes plus jolis coups de ligne cette année avec un passage de royales prises au leurre souple sous le kayak, avec une casse sur un trés gros poisson, un décroché sous le kayak et une jolie montée dans le yak, tout cela en moins de 10 minutes, cette méthode est sans doute à creuser l'année prochaine sur cette espèce et ligne légère, sensations assurées 

maquereaux bien sur avec quelques espagnols arrivés en fin d'été, chinchards, lieus, jaunes et noirs, vieilles, seiches, calamars, beaucoup de grondins et d'autres espèces en rock fishing avec les gamins, bien sur, je n'oublie pas la pêche à pieds avec les praires, pétoncles, palourdes, coques, crabes, ormeaux....

Bref de quoi passer de bons moments sur l'eau comme le montrent ces quelques photos

111

 

112 1

 

113 1

 

114 1

 

115 1

 

116 1

 

Une belle émissole lisse

117 1

 

et le plus beau poisson de cette année en taille, une émissole tachetée dans les 1m50 pour un poids estimé de 12 à 15 kilos, pris sur ma D.A.M 12/42 grs et 35/00 en bas de ligne, avec un gros crabe en appât, moulinet PENN Slammer en 3500, ce poisson n'était même pas piqué, il avait l'hameçon coincé dans la commissure des lèvres et m'a livré un combat d'une vingtaine de minutes avec de nombreux allers/retours entre la surface et le fond ( 20 m d'eau), ce jour là je piquerai une bonne quinzaine de poissons

118 1

PARTAGE ET CONVIVIALITE ET MEILLEURS VOEUX HALIEUTIQUES 2018